şükela:  tümü | bugün
  • harika bir fransizca sarki - bugunku az alkmaar macinin basinda da caliyordu oradan hatirladim.

    http://www.youtube.com/watch?v=l11gyqvu_-o
  • insanın içini kıpır kıpır yapmasıyla da bilinir. içimizdeki irlandalı'dan olsa gerek..

    "orada bir irlanda var uzakta" tadındaki sözleri için çok uzaklara bakmamak lazım.

    terre brûlée au vent
    des landes de pierres
    autour des lacs
    c'est pour les vivants
    un peu d'enfer
    le connemara
    des nuages noirs
    qui viennent du nord
    colorent la terre
    les lacs les rivières
    c'est le décor
    du connemara

    au printemps suivant
    le ciel irlandais
    etait en paix
    maureen a plongé
    nue dans un lac
    du connemara
    sean kelly s'est dit
    je suis catholique
    maureen aussi
    l'église en granit
    de limerick
    maureen a dit oui
    de tiperrary
    barry-connely
    et de galway
    ils sont arrivés
    dans le comté
    du connemara
    y'avait les connor's
    les o'connely
    les flaherty
    du ring of kerry
    et de quoi boire
    trois jours et deux nuits

    là-bas au connemara
    on sait tout le prix du silence
    là-bas au connemara
    on dit que la vie
    c'est une folie
    et que la folie
    ca se danse

    terre brûlée au vent
    des landes de pierre
    autour des lacs
    c'est pour les vivants
    un peu d'enfer
    le connemara
    on y vit encore
    au temps des gaëls
    et de cromwell
    au rythme des pluies
    et du soleil
    au pas des chevaux
    on y croit encore
    aux monstres des lacs
    qu'on voit nager
    certains soirs d'été
    et replonger
    pour l'éternité
    on y voit encore
    des hommes d'ailleurs
    venus chercher
    le repos de l'âme
    et pour le coeur
    un goût de meilleur
    l'on y croit encore
    que le jour viendra
    il est tout près
    où les irlandais
    feront la paix
    autour de la croix

    là-bas au connemara
    on sait tout le prix de la guerre
    là-bas au connemara
    on n'accepte pas
    la paix des gallois
    ni celle des rois d'angleterre
  • michel sardou parcasi