şükela:  tümü | bugün soru sor
  • holy motors filminde kulaklara fısıldanan muazzam gerard manset şarkısı:

    on voudrait revivre.
    ça veut dire :
    on voudrait vivre encore la même chose.
    refaire peut-être encore le grand parcours,
    toucher du doigt le point de non-retour
    et se sentir si loin, si loin de son enfance.
    en même temps qu'on a froid, quand même on pense
    que si le ciel nous laisse on voudra
    revivre.
    ça signifie :
    on voudrait vivre encore la même chose.
    le temps n'ai pas venu qu'on se repose.
    ıl faut refaire encore ce que l'on aime,
    replonger dans le froid liquide des jours, toujours les mêmes
    et se sentir si loin, si loin de son enfance.
    en même temps qu'on a froid, qu'on pleure, quand même on pense
    qu'on a pas eu le temps de terminer le livre
    qu'on avait commencé hier en grandissant,
    le livre de la vie limpide et grimaçant
    où l'on était saumon qui monte et qui descend,
    où l'on était saumon, le fleuve éclaboussant,
    où l'on est devenu anonyme passant,
    chevelu, décoiffé, difforme,
    chevelu, décoiffé, difforme se disant
    on voudrait revivre, revivre, revivre.

    on croit qu'il est midi, mais le jour s'achève.
    rien ne veut plus rien dire, fini le rêve.
    on se voit se lever, recommencer, sentir monter la sève
    mais ça ne se peut pas,
    non ça ne se peut pas,
    non ça ne se peut...